Action régionale

Mobilité

La charte d’engagement volontaire des transporteurs routiers

L’ADEME incite les entreprises de transport routier de Corse à s’engager dans une démarche de réduction des émissions de CO2. Cette démarche repose sur la signature préalable d’une charte qui permet aux entreprises de transport de s’engager sur 3 ans dans un plan d’actions concrètes et personnalisées en vue de diminuer leur consommation de carburant et, par voie de conséquences, leurs émissions de gaz à effet de serre.

L’ADEME participe à l’élaboration de méthodes de mesure des émissions de CO2 et fournit une assistance à la mise en œuvre d’outils de suivi et d’évaluation des actions menées.

La charte prévoit une amélioration sur 4 axes :

  • la modernisation du parc de véhicules ;
  • la réduction de la consommation de carburant ;
  • l’engagement dans la conduite économique ;
  • l’optimisation de la gestion des flottes.

Plan de déplacements entreprise

Grâce au Plan de déplacements entreprise (PDE), les entreprises peuvent mieux gérer leurs déplacements et proposer à leurs salariés d’autres moyens de transport que la voiture individuelle.

Le PDE est une démarche d’analyse globale de tous les déplacements d’une entreprise. Il aboutit à la mise en place d’un plan de mobilité. Sont ainsi privilégiées toutes les solutions de transport capables de limiter l’utilisation de la voiture individuelle :

  • la marche à pied ;
  • le vélo ;
  • les transports en commun ;
  • le covoiturage ;
  • les véhicules propres.

Le PDE s’intéresse aux déplacements des salariés, des fournisseurs, des clients et des visiteurs de l’entreprise. Mais il est possible de commencer par les déplacements des salariés et ensuite d’étendre la démarche aux autres intéressés pour procéder par étapes. Le PDE est une démarche avant tout pragmatique qui concilie les enjeux environnementaux, les besoins des entreprises et ceux des salariés.

L’ADEME en Corse vous accompagne dans la détermination de votre projet et vous aide à proposer à vos salariés d’autres moyens de transport.

Urbanisme : l’Approche environnementale de l’urbanisme (AEU2)

Les décisions prises lors de l’élaboration des documents d’urbanisme de planification (Schéma de cohérence territorial [SCOT] et Plan local d’urbanisme [PLU]) ou lors de démarches plus opérationnelles (Zone d’aménagement concertée [ZAC], lotissement…) ont des incidences directes sur les déplacements, la consommation énergétique des bâtiments… et donc sur les émissions de gaz à effet de serre.

Pour renforcer la prise en compte de l’environnement et de l’énergie dans les projets d’urbanisme, l’ADEME propose l’Approche environnementale de l’urbanisme (AEU®).

L’AEU a fait l’objet en 2013 d’une évolution, centrée sur l’approfondissement de sa démarche et de sa méthode ainsi qu’une consolidation de son dispositif.

L’outil principal de l’AEU nouvelle génération (AEU2) est constitué par l’édition d’un nouveau guide qui précise et développe la méthodologie (nombreux retours d’expériences). Il intègre les orientations et exigences du Grenelle de l’environnement et s’inscrit dans la dynamique de la transition énergétique.

Pourquoi une AEU ?

L’AEU représente ainsi une démarche d’accompagnement, d’aide à la décision et d’assistance à maîtrise d’ouvrage, qui s’applique aux différentes échelles d’urbanisme. La méthode proposée s’appuie sur une approche globale et transversale, qui prend en compte l’ensemble des interactions intervenant entre un projet urbain et des problématiques environnementales.

L’AEU demeure avant tout une démarche volontaire, au travers de laquelle peut s’exprimer une ambition territoriale de qualité environnementale et de développement durable. Elle s’inscrit en outre, dans un cadre réglementaire qui la légitime et la justifie.

Pour qui ?

L’AEU vise :

  • les maîtres d’ouvrage tels que les collectivités locales, les syndicats mixtes de SCOT, les sociétés d’aménagement… ;
  • les praticiens de l’aménagement et de l’urbanisme qui sont chargés de sa mise en œuvre (agence d’urbanisme, bureaux d’études thématiques).
Qu’est-ce que l’AEU2 ?
L’AEU2 est… L’AEU2 n’est pas…
Une démarche volontaire proposée aux collectivités locales et aux acteurs de l’urbanisme. Une procédure obligatoire au sens du droit de l’urbanisme.

Une démarche partagée avec les acteurs du projet.

Un processus d’aide à la décision et à l’action qui conjugue expertise, évaluation et animation.

Un processus d’expertise visant à imposer une vision de développement durable et à déposséder les acteurs de leur pouvoir de décision.
Une prestation d’Assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO). Un sigle officiel de qualité délivré par l’ADEME (certification, label).

Une approche systémique pour la prise en compte des principes et finalités du développement durable dans les projets.

Une étude en plus qui consiste à apporter une solution précise.
Les enjeux liés au projet sont traités de façon systémique, suivant les finalités du développement durable pour aboutir à un ensemble de solutions possibles tenant compte des réalités locales.

L’ADEME propose par ailleurs un programme de formation à l’AEU2 à destination des maîtres d’ouvrages et des professionnels de l’urbanisme (cabinets d’architecte, d’urbanisme, bureaux d’études).

Voir le film Approche environnementale de l’urbanisme : enjeux, motivations