ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Corse

Réseaux

Réseau des chargés de mission « entreprises »

L’animation de réseaux constitue un moyen d’action important pour diffuser les messages de l’ADEME. Elle permet à la direction régionale d’assurer une présence sur le terrain et ainsi de répondre aux enjeux de proximité.

Le réseau est donc un outil essentiel qui permet à l’ADEME de démultiplier ses actions et de faire circuler l’information entre la direction et les acteurs du terrain.

L’ADEME considère que les entreprises, ayant les plus forts impacts environnementaux, sont de plus en plus nombreuses à avoir gagné en sensibilisation. En effet, les plus exposées aux enjeux énergétiques et environnementaux ont commencé à comprendre les risques et à développer des plans d’actions visant une meilleure maîtrise d’une performance durable. Les plus avancées perçoivent les opportunités notamment en termes de compétitivité. Beaucoup, toutefois, ne se sont pas encore mobilisées sur ces thèmes.

Face à ces évolutions, l’ADEME a défini une stratégie entreprises. Il s’agit d’avoir une approche complète, globale et intégrée de l’entreprise associant notamment les processus orientés vers l’externe tels les achats ou les impacts liés aux produits et services rendus. Cette stratégie s’appuie sur le chantier de l’économie circulaire, l’éco-conception, l’économie de la fonctionnalité et l’économie de ressource et sur le montage d’opérations groupées d’entreprises.

Le réseau des chargés de mission « entreprises » : économie circulaire - environnement - déchets - énergie - ressources humaines. Il est composé de 3 (ou 6 personnes relais) chargés de mission au sein des Chambres de commerce et d'industrie territoriales (CCIT) et conseille les entreprises sur les déchets, l’énergie et l’économie circulaire.

Leurs rôles

Les chargés de mission « entreprises » ont pour rôles :

  • d’informer et sensibiliser les entreprises :
    • sur les thèmes stratégiques de l’économie circulaire notamment l’éco-conception et sur les thèmes structurants des déchets,
      de l’énergie ;
    • sur les interactions entre les impacts « énergie – environnement » de l’entreprise et les pratiques / l'implication du personnel ;
  • de les accompagner ;
  • de les inciter et de leur faciliter la mise en œuvre de démarches environnementales.

Allier compétitivité et environnement

L’engagement dans un développement plus durable est à la fois une occasion et un impératif pour les entreprises de penser les modes de production et de consommation du futur. Elles doivent pour cela activer les leviers potentiels de la performance écologique, sociale et économique, créer de la valeur, assurer leur compétitivité et donc leurs profits à long terme, et jouer sur la créativité de leurs ressources humaines.

Économie circulaire (acteurs économiques)

Éco-conception

Définition de l’éco-conception

L’éco-conception s’intéresse à l’ensemble du cycle de vie d’un procédé, d’un produit ou d’un service pour en minimiser les impacts environnementaux. Par exemple, cette démarche permet de concevoir différemment un produit afin d’en diminuer l’intensité matière, de faciliter le réemploi, la réparation, le recyclage ou le remanufacturing…

Cette approche s’appuie sur une vision multicritères.

L'impact environnemental des produits, si l'on se réfère à l'ensemble de leur cycle de vie (fabrication, distribution, utilisation, fin de vie), est considérable : plus de 50 % des émissions de CO2 en France sont imputables à la consommation de produits.

L’ADEME Corse s’appuie sur le pôle Éco-conception de Saint-Étienne comme centre de ressources pour sensibiliser et accompagner les PME-PMI à la compréhension de l’éco-conception.

Consultez le site du pôle Éco-conception

Pour vous accompagner dans vos projets, un pré-diagnostic d'éco-conception est proposé gratuitement aux entreprises par la Chambre de commerce et d'industrie territoriale de Haute-Corse (CCIT 2B).

En fonction des besoins, un appui complémentaire pourra être apporté afin d’accompagner les entreprises qui le souhaitent dans la prise de décisions et de favoriser ainsi la mise en œuvre des préconisations (le passage à l’acte).

L'ADEME met, en outre, gratuitement à votre disposition le Bilan produit® qui vous permet d'évaluer les impacts environnementaux de vos produits tout au long de leur cycle de vie.

Haut de page

Opérations collectives en éco-conception

L'ADEME vient de rédiger un guide des enseignements sur les opérations collectives en éco-conception accompagné d'un recueil de 27 retours d'expériences réalisées en France. Ce guide, élaboré à partir de ces retours d'expériences, donne des conseils et des recommandations à toutes les étapes d'une opération collective : avant de monter l'opération, lors de la phase de recrutement des entreprises, la sensibilisation collective au cours de l'opération, la phase de diagnostic/accompagnement puis la communication.

Téléchargez :

Écologie industrielle et territoriale

L’écologie industrielle et territoriale, dénommée aussi symbiose industrielle, constitue un mode d’organisation inter-entreprises par des échanges de flux ou une mutualisation de besoins : optimisation de l’utilisation des ressources (notamment matière et énergie) dans une logique collective de mutualisation et d’échange.

Pour vous accompagner dans vos projets, des prédiagnostics « environnementaux » groupés avec volets financier et économique sont proposés par la CCIT 2B.

Les prédiagnostics groupés sont exploités et analysés collectivement. Ils permettront :

  • de repérer les problématiques environnementales liées à l’activité des entreprises ;
  • d'identifier et de hiérarchiser les impacts environnementaux d’un point de vue qualitatif et quantitatif ;
  • de définir des plans d’actions prioritaires collectifs ;
  • de rechercher des solutions collectives adaptées aux moyens humains, techniques, financiers et économiques pour le groupement d’entreprises ;
  • de fédérer l’ensemble ou une partie du groupe d’entreprises pour la mise en œuvre des nouvelles pratiques afin d’optimiser l’utilisation des ressources (notamment matière et énergie) dans une logique collective de mutualisation et d’échange.

Économie de la fonctionnalité

L’économie de la fonctionnalité privilégie l’usage à la possession et tend à vendre des services liés aux produits plutôt que les produits eux-mêmes. Elle s’applique à des biens dits « durables » ou semi durables.

3 éléments sont fondamentaux dans la définition de l'économie de la fonctionnalité :

  • pas de cession de droits de propriété ;
  • découplage entre le flux de matières et la croissance économique ;
  • durabilité des solutions comme ferment de la création de valeur.

Pour vous accompagner dans vos projets, des sessions de sensibilisation ou de formation seront proposées par la CCIT 2B.

Si vous êtes une entreprise désireuse de s’engager dans l’économie de la fonctionnalité, un programme d’accompagnement individuel ou collectif des entreprises via des études de faisabilité peut vous être dispensé.

Le recyclage des déchets en Corse

Pour vous accompagner dans vos projets, des sessions de sensibilisation ou de formation seront proposées par la CCIT 2B.

Si vous êtes une entreprise désireuse de s’engager dans l’économie de la fonctionnalité, un programme d’accompagnement individuel ou collectif des entreprises via des études de faisabilité peut vous être dispensé.

Ressources humaines et environnement

En général, les méthodes de contrôle coûtent cher, restent peu efficaces et sont mises en œuvre pour se conformer à la réglementation. Les méthodes de prévention permettent souvent de réaliser des innovations et des économies, mais sont complexes et leur mise en place exige une certaine coordination. Les méthodes de prévention les plus évoluées – et potentiellement les plus rentables – revêtent une composante stratégique car elles nécessitent le soutien de la direction et l’implication des employés pour modifier leurs pratiques (par exemple, lors de modifications sur les procédés). Ainsi, les organisations dont la culture organisationnelle ou la gestion des ressources humaines est faible apparaissent moins performantes sur le volet environnement.

Il est donc essentiel d’accompagner les entreprises, notamment celles présentes sur notre territoire dont la culture organisationnelle est en pleine mutation et devra faire face à l’intégration des enjeux environnementaux dans sa stratégie globale de performance et de compétitivité.

Pour vous accompagner dans vos projets, des programmes d’information et de sensibilisation, notamment l’organisation ou la participation à des manifestations, seront lancés afin d'informer les entreprises sur l’importance de la vision globale dans la gestion d’une entreprise, notamment sur les interactions entre son organisation, sa gestion des ressources humaines et sa performance économique et environnementale.

Réalisation de diagnostics RH / Environnement (2 à 3 jours par entreprise) gratuits :

  • état des lieux de l’entreprise en matière de pratiques RH en insistant sur la partie environnementale (réglementation, sécurité, organisation, compétence…) ;
  • identification de l’impact de ses pratiques sur les problématiques environnementales actuelles ou potentielles ;
  • proposition d’un plan d’actions RH (formation, gestion prévisionnelle des emplois et des compétences [GPEC], recrutement en appui aux recommandations curatives ou préventives qui auront été faites sur les problématiques environnementales.

Rendre autonome l’entreprise

Une des ambitions de l’ADEME est de rendre les entreprises « autonomes » dans leur appropriation des enjeux environnementaux au sein de leur activité de production. Il s’agit de mobiliser un nombre de plus en plus significatif d’entreprises et de contribuer à leur donner les moyens de mener seules leurs actions énergie-environnement sans intervention systématique de l’ADEME.

Après un soutien dans ses projets, la CCIT 2B peut accompagner l’entreprise pour établir un plan de diffusion et des outils (support ppt, trame de vidéos, argumentaire…) pour mobiliser son cercle d’influence et, ainsi, initier une phase de massification et de mobilisation.