ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Corse

Bâtiment

Contexte régional

En Corse, le Schéma régional du climat, de l'air et de l'énergie (SRCAE) a montré que le secteur du bâtiment représente le plus fort potentiel identifié en matière d’économie d’énergie, principalement dans le secteur résidentiel, et dans une moindre mesure tertiaire.

Le secteur du bâtiment représente 40 % des consommations finales et 50 % des émissions de Gas à effet de serre (GES) énergétiques dans le bilan corse.

Graphique de l'évolution des consommations d'énergie finale régionales selon le scénario SRCAE. Voir le descriptif détaillé ci-après

Descriptif détaillé du graphique (DOC - 31.2Ko)

Le secteur des bâtiments consomme 90 % de l’électricité en Corse. De plus, l’évolution du climat, en particulier, l’augmentation des températures estivales moyennes et de la fréquence des vagues de chaleur, risque d’entraîner un développement rapide de la climatisation électrique.

L’efficacité énergétique dans le bâtiment constitue un enjeu majeur pour atteindre les objectifs fixés par le SRCAE à l’horizon 2020, avec une réduction des consommations d’énergie de 18 % dans le tertiaire et de 14 % dans le résidentiel.

Le graphique ci-dessous représente les effets des deux leviers d'actions que sont la maîtrise de l'énergie et le développement des énergies renouvelables, en vue d'atteindre l'objectif d'autonomie énergétique de la Corse à l'horizon 2050.

Le scénario retenu dans le cadre du SRCAE aboutit à une diminution de 54 % des consommations finales d'énergie entre 2008 et 2050.

Scénario énergétique de la Corse à l'horizon 2050. Scénario SRCAE, incluant aérien et maritime. Voir le descriptif détaillé ci-après

Descriptif détaillé du graphique (DOC - 32.3Ko)

La rénovation énergétique de l’habitat est également une priorité forte affichée par :

  • l’État dans le cadre du Plan de rénovation énergétique de l'habitat (PREH) avec un objectif global de 500 000 logements rénovés par an à l’horizon 2017 ;
  • la Collectivité territoriale de Corse (CTC) dans le cadre du SRCAE avec un rythme moyen de 5 680 logements par an à l’horizon 2020.

La rénovation énergétique des logements est à ce titre la priorité partagée entre la CTC et l’ADEME, dans le logement social et privé.

Afin d’atteindre ces objectifs, l’ADEME Corse travaille sur les axes suivants :

  • déclencher et soutenir des démarches proactives d’accompagnement complet des particuliers ;
  • de mobiliser les professionnels pour leur permettre de monter en compétence afin de proposer des travaux de rénovation de qualité ;
  • de mobiliser l’ensemble des outils financiers et fiscaux pour faciliter le passage à l’acte de rénover, avec un niveau de performance compatible avec les objectifs du PREH et du SRCAE ;
  • lutter contre la précarité énergétique des ménages.